Art et esthétique des luttes


Art et esthétique des luttes
Scènes de la contestation contemporaine 

directeurs scientifiques:
Martine Bouchier et Dominique Dehais
Collection:vuesDensemble
Date de publication: 08.10.2020
Format: 22 x 22 cm
128 pages
isbn: 978-2-940563-65-4

26 CHF  •  24 €  Martine Bouchier est professeur émérite, architecte de formation, HDR et Docteure en Art et sciences de l’art. Chercheur au CRH-Lavue (UMR-CNRS 7218), directrice de thèse à l’école doctorale de l’Université Paris-Ouest Nanterre.Dominique Dehais est artiste et professeur en ATR à l’ENSA Normandie. Membre de l’unité de recherche ATE Normandie, il codirige par ailleurs avec Martine Bouchier le séminaire doctoral Territoires Esthétiques (École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine) et est membre du groupe de recherche Polygonale.Les manifestations publiques de lutte contre le racisme, les féminicides, les disparitions, les emprisonnements, les discriminations, mais aussi de résistance aux gouvernements corrompus et autoritaires, s’appuient toutes sur une esthétique dont le principe est de montrer plus que de dire. Perturbant l’ordre du théâtre politique, ces mouvements sociaux investissent les lieux mêmes où s’affiche le pouvoir pour mieux en contester la suprématie.Cet ouvrage montre comment, à l’échelle internationale — en Europe, en Argentine, au Venezuela, au Mexique, en Tunisie, en Palestine, aux Comores ou encore aux États-Unis —, les manifestations et revendications politiques de citoyens ordinaires font de l’esthétique un vecteur des instances contestataires à travers des artefacts ou des performances dans l’espace public et médiatique. Leur puissance expressive spatialise et théâtralise les manifestations, les mouvements de foule et les occupations. L’artivisme s’intègre alors à la dynamique de la lutte, et participe d’un système commun qui incite à questionner le rôle de l’art dans l’esthétique des luttes.
 Avec les contributions de Badroudine Abdou Nouhou, Wafa Abida, Dominique Berthet, Martine Bouchier, Dominique Dehais, Bernard Haumont, Sonja Kellenberger, Baptiste Mongis, et Yaneira Wilson.Postface de Yves Michaud
 Table des matières
OUVERTURE
Une esthétique sans art ni beauté | 11
Martine Bouchier
ARTIVISME
L’artivisme au carrefour de l’art et des luttes | 25
Dominique Berthet
De l’artivisme en Argentine | 31
Baptiste Mongis 
HÉROS ET COLLECTIFS
L’esthétique des luttes contemporaines comme expérience: détournement, performance et zone autonome temporaire | 49
Sonja Kellenberger
Venezuela: l’opposition manifeste en image, esthétique et storytelling | 59
Yaneira Wilson
ACTIVISME ET CENSURE
Des batailles à front renversé? Comment des luttes identitaires s’opposent aux expressions artistiques | 73
Bernard Haumont
Activisme et revendication artistique aux Comores (2001-2014): les crispations autour de la souveraineté de Mayotte | 81
Badroudine Abdou Nouhou

POLITIQUE ET REPRÉSENTATIONS
Lutte et représentation | 93
Dominique Dehais
De l’art comme mot d’ordre (politique) | 101
Wafa Abida
postface de Yves Michaud | 111
BibliographieAuteursCrédits
metispresses.ch • Twitter • Facebook

Cliquez ici afin de voir cette newsletter
dans votre navigateur Internet

 Se désinscrire de la liste  •  Mettre à jour ses préférences
Copyright © 2020
MētisPresses, Tous droits réservés.


Vous avez dû souscrire à cette newsletter depuis le formulaire d’inscription accessible sur notre site Internet.

Notre adresse:MētisPresses
Atelier 248route des Acacias 43CH-1227 Genève
 Les éditions MētisPresses bénéficient du soutien de la République et canton de Genève.